Petit Chien Hollandais De Chasse Au Gibier D'eau - Standard de race FCI 314
© Shutterstock

Petit Chien Hollandais De Chasse Au Gibier D'eau - Standard de race FCI 314

Standard de race du Petit Chien Hollandais De Chasse Au Gibier D'eau - Standard FCI N°314

Traduction : Dr. Paschoud et R. Triquet. Mise à jour 2011 par Jennifer Mulholland / Version originale : (EN).
Origine : Pays-Bas.
Date de publication du standard officiel en vigueur : 13.10.2010.
Utilisation : Chien de travail et de compagnie utilisé dans les canardières.

Classification fci

Groupe 8 Chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier, chiens d’eau.
Section 2 Chiens leveurs de gibier.
Sans épreuve de travail.

Bref apercu historique

En 1942, lors de la seconde guerre mondiale, la Baronne Van Hardenbroek van Ammerstol a entrepris la reconstruction de la race Kooikerhondje. Elle a donné une photo du type de chien qu’elle recherchait à un colporteur en lui demandant de chercher de tels chiens. Il a trouvé une chienne, bien connue maintenant sous le nom de Tommy, dans une ferme de la province de Friesland. Elle est devenue la fondatrice du Kooikerhondje. Le standard provisoire a été adopté par le Raad van Beheer en 1966 et la race a été reconnue officiellement en 1971.

Aspect general

Le Kooikerhondje est bâti harmonieusement, avec une robe panachée rouge orangé sur blanc et un corps presque inscriptible dans un carré. En action la tête est portée haute ; la queue bien frangée est portée au niveau du dos ou au dessus. Les oreilles ont des poils noirs à l’extrémité appelés « boucles d’oreilles ». Le Kooikerhondje doit être présenté avec une robe naturelle, non toilettée.

Proportions importantes

La longueur du corps, de la pointe de l’épaule (angle scapulo-huméral) à la pointe de la fesse peut dépasser un peu la hauteur au garrot. Crâne et museau à peu près de même longueur.

Comportement / caractere

Remuant et agile, très sûr de lui, avec suffisamment de persévérance et résistance, il est sociable et gai sans être bruyant. La race est loyale, facile à vivre et aimable.

En dehors de la saison de chasse, il doit rechercher et éliminer la vermine ; il doit donc être vif, rapide et robuste. C’est un vrai chien de travail ; attentif et énergétique, doué pour le travail et avec un caractère joyeux.

Tete

La tête est de longueur moyenne, en harmonie avec l’apparence générale. Les lignes sont nettes et fluides.

Region cranienne

Crâne

Assez large, modérément arrondi.

Stop

Nettement visible mais pas trop marqué.

Region faciale

Truffe

Noire et bien développée.

Museau

Pas trop haut vu de profil et légèrement tronqué ; vu de dessus, il ne diminue pas trop vers la truffe et est bien rempli sous les yeux.

Lèvres

Bien pigmentées de préférence, serrées et non pendantes.

Mâchoires/dents

Normalement articulé en ciseaux avec dentition complète. Articulé en pinces admis mais pas recherché.

Yeux

En forme d’amande, brun foncé ; expression aimable et éveillée.

Oreilles

Moyennement grandes, attachées juste au-dessus d’une ligne qui va de l’extrémité du nez à l’angle de l’œil, portées tombantes et bien contre les joues sans plis. Elles portent de longues franges ; l’extrémité noire (boucles d’oreilles) est très recherchée.

Cou

Droit et fortement musclé et bien dessiné.

Corps

Ligne de dessus

Ligne fluide du garrot à la queue.

Dos

Solide et droit, relativement court.

Rein

Suffisamment long et large, fortement musclé.

Croupe

Légèrement incliné et suffisamment large : la longueur doit être égale à 1.5 fois la largeur.

Poitrine

Bien descendue aux coudes avec des côtes suffisamment cintrées. Le poitrail doit être suffisamment développé.

Ligne de dessous et ventre

Légèrement remonté vers le rein.

Queue

Insérée de façon à poursuivre la ligne de dessous ; portée au niveau du dos ou presque à la verticale (gaiement). Elle est bien garnie de franges avec un panache blanc. La dernière vertèbre caudale atteint l’articulation du jarret.

Membres

Membres antérieurs

Epaule

Suffisamment inclinée de manière à créer une ligne fluide du cou jusqu’au dos.

Bras

Bien angulés vers l’omoplate qui est de la même longueur.

Coude

Près du corps.

Avant-bras

Droit et parallèle, les os sont suffisamment denses et longs.

Métatarse

Fort et légèrement incliné.

Pieds antérieurs

Petits, de forme légèrement ovale, compacts avec des doigts bien serrés dirigés vers l’avant.

Membres posterieurs

Vue d’ensemble

Bien angulés, droits et parallèles vus de derrière.

Les os sont forts.

Cuisse

Bien musclée.

Jambe

De la même longueur que les cuisses.

Métatarse

Bien descendu.

Pieds postérieurs

Identiques aux pieds antérieurs.

Allures

La démarche doit être harmonieuse et élastique, non relevée, bien allongée et avec une bonne propulsion. Les membres sont parallèles.

Robe

Qualité du poil

Poil de longueur moyenne, légèrement ondulé ou droit et près du corps. Doux au toucher. Le sous poil est bien développé.

Les membres antérieurs ont des franges de longueur moyenne jusqu’au métatarse. Sur les membres postérieurs, les franges doivent être relativement longues (culottes) ; jamais de franges au dessous la pointe du jarret. Le poil doit être court sur la tête, l’avant des membres et les pieds. Le dessus de la queue doit porter suffisamment de franges. Le poil est plus long sur le cou et le poitrail. Les « boucles d’oreilles » (poils longs et noirs à l’extrémité des oreilles) sont très recherchées.

Couleur du poil

Plages nettement dessinées de couleur bien rouge orangé sur le blanc pur mais quelques petites taches sont acceptées sur les membres. la couleur rouge orangé doit être dominante. quelques poils noirs entremêlés dans la couleur rouge orangé ainsi que les mouchetures minimales sont acceptés mais non recherchés.

Marques en tête

Une liste blanche descendant jusqu’à la truffe, et bien visible. Les joues et le pourtour des yeux devront être colorés. Une liste trop étroite ou trop large et des joues partiellement colorées ne sont pas recherchées. Sur la queue un anneau noir à l’endroit où la couleur change de rouge orangé à blanc est permis.

Taille

Hauteur au garrot

Mâles : 40 cm.
Femelles : 38 cm.

Tolérance : 2cm au dessus ou 3 cm en dessous de la hauteur idéale.

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.

  • Oreilles trop petites.
  • Oreilles semi-dressées : oreilles en « moulin à vent ».
  • Queue enroulée.
  • Allures relevées.
  • Poil bouclé ou soyeux.
  • Trop de poils noirs entremêlés dans la couleur rouge orangé.
  • Mouchetures excessives.
  • Hauteur au garrot au dessus du maximum ou en dessous de minimum.

Defauts graves

  • Comportement anxieux.
  • Membres visiblement trop courts ; proportions non respectées.
  • Oeil vairon.
  • Prognathisme inférieur ou supérieur.
  • Queue trop courte, n’atteignant pas l’articulation du jarret.
  • Blanc sur les oreilles; partiellement ou totalement.
  • Poils blancs sur le pourtour d’un œil ou des deux yeux.

Defauts entrainant l’exclusion

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
  • Couleur noir et blanc ou tricolore.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.