Chausie - Standard de race
© Shutterstock

Chausie - Standard de race

Standard de race du Chausie - Standards LOOF – version applicable au 1/01/2020

Introduction

Le Chausie est une race de chat issue de croisements entre des Felis chaus, petit félin sauvage dont l’aire de répartition s’étend de l’Egypte jusqu’à l’Asie du Sud-Est, et des chats domestiques. L’objectif final étant d’obtenir un sujet se rapprochant le plus possible du physique du chat mais avec le caractère doux et familier d’un chat domestique. Les premières hybridations eurent lieu dans les années 1970 aux Etats-Unis.

On utilisa des Abyssins, des Orientaux, des Bengals et des chats domestiques sans pedigree mais qui avaient pour eux un look « sauvage ».

Le Chausie est un grand chat qui se déplace avec félinité.

Tête

Large triangle adouci quand elle est vue de face, la tête est de taille moyenne. Les pommettes sont marquées et anguleuses. Le front est légèrement bombé. De profil, cette courbe douce change légèrement de direction à la naissance du nez et forme une légère déclivité concave.

Le nez bien large est légèrement busqué et la truffe est renflée.

Museau

Le museau est en harmonie avec le reste de la tête avec des pâtons arrondis. Le menton est ferme.

Yeux

De taille moyenne, les yeux, qui forment un ovale légèrement aplati, sont placés légèrement de biais. La couleur or à jaune est préférée, le noisette ou le vert étant acceptés.

Oreilles

Hautes et grandes, les oreilles sont placées rapprochées l’une de l’autre. Larges à la base, elles ont un bout arrondi. Des plumets sont souhaitables mais des chats sans plumets ne doivent pas être pénalisés. Une marque de pouce de couleur claire à l’arrière de l’oreille est recherchée.

Encolure

Bien musclée, l’encolure est de taille et de largeur moyennes.

Corps

De format long et puissant, le corps est rectangulaire. La musculature est puissante mais plate et si la poitrine est large et profonde, la cage thoracique ne doit pas être arrondie.

Pattes

Modérément longues, les pattes sont bien musclées avec une ossature moyenne. Les postérieurs particulièrement puissants indiquent l’aptitude de ce chat à courir et sauter.

Pieds

Ronds, les pieds sont petits par rapport à la taille du chat.

Queue

Assez épaisse, la queue mesure idéalement les 3/4 de la longueur de la queue d’un chat normal, avec un nombre de vertèbres réduit. Une queue plus longue est acceptée. Dans tous les cas, elle doit être bien articulée.

Robe et texture

Courte à moyenne et près du corps, la fourrure doit cependant avoir une longueur suffisante pour que chaque poil présente au moins quatre bandes alternées, claires et foncées, appelées ticking. Des marques tabby sont souhaitées sur la queue, la face interne des antérieurs et la face externe des jarrets. Présence ou non de colliers. Le sous-poil participe à la spécificité de la robe à la fois soyeuse et élastique.

Tolérances

  • Queue de longueur normale.
  • Marques tabby fantômes chez les chatons noirs.
  • Yeux vert clair.

Pénalités

  • Yeux vert foncé.
  • Ossature délicate ou au contraire très robuste.
  • Manque de marques tabby sur les pattes ou la queue chez les ticked.
  • Médaillon blanc.

Refus de tout titre

  • Queue trop courte résultant de l’action du gène Manx ou Pixie Bob.
  • Queue nouée ou qui manque de flexibilité.
  • Patron mackerel ou classic tabby.
  • Autre couleur que celles décrites par le standard.

Disqualification

Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.