Ratier De Prague - Standard de race FCI 363
© Shutterstock

Ratier De Prague - Standard de race FCI 363

Standard de race du Ratier De Prague - Standard FCI N°363

Traduction : Iris Borianne. Langue faisant foi : (EN).
Origine : République tchèque.
Date de publication du standard officiel en vigueur : 20.02.2019.
Utilisation : Chien de compagnie.

Classification fci

Groupe 9 Chiens d’agrément et de compagnie.
Section 9 Epagneul nain continental, Petit chien russe & Ratier de Prague
Sans épreuve de travail.

Bref apercu historique

Le Ratier de Prague est une race connue dans le pays depuis des temps ancestraux. Sa petite taille, son agilité et son puissant odorat en faisaient un auxiliaire apprécié pour chasser les rats (d’où son nom, « KrysaÅ™ík » : « ratier »). Le Ratier de Prague fut amené à développer progressivement cette qualité en raison de son histoire. Il n’était pas rare d’apercevoir ces petits chiens énergiques lors des banquets que les rois tchèques organisaient au château de Prague pour l’aristocratie. Membre à part entière des cours de l’aristocratie locale, le Pražský krysaÅ™ík fut offert en cadeau par les rois de Bohême à d’autres souverains d’Europe, avant d’être adopté par la population. Les recherches menées sur son histoire ont permis de démontrer que le Ratier de Prague est bel et bien né en Bohême et que ses origines remontent au moins jusqu’aux prémices de la nation. À compter de 1980, la race connut une belle renaissance. Le Pražský krysaÅ™ík est redevenu un animal de compagnie très prisé des familles et jouit d’une popularité croissante dans de nombreux pays à travers le monde.

Aspect general

Chien de petit format à poil ras ou modérément long, au corps compact et presque carré. En dépit de sa petite taille, le Pražský krysaÅ™ík est un chien très vif, alerte et plein d’entrain. Le dimorphisme sexuel doit être clairement marqué.

Proportions importantes

Le rapport entre la hauteur au garrot et la longueur du corps (mesurée de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse) doit être de 1:1,05. Les femelles peuvent être légèrement plus longues.

La hauteur de la poitrine doit dans l’idéal correspondre à la moitié de la hauteur au garrot.

Le crâne est aussi large que long ; il ne doit pas être plus large que long.

Le museau mesure un tiers à un peu moins de la moitié de la longueur totale de la tête. Le stop est visible.

Ces proportions correspondent à un idéal, mais il convient de privilégier l’allure générale du sujet.

Comportement / caractere

Doux, curieux et affectueux. Vif, dynamique et régulier dans ses allures. D’un naturel réservé envers les inconnus mais très affectueux avec sa famille. C’est un chien de caractère, à la noblesse naturelle.

Tete

Region cranienne

Crâne

Légèrement arrondi de profil, non parallèle avec le museau, avec un occiput visible. Les yeux sont très écartés l’un de l’autre. La peau du crâne est dépourvue de plis et recouverte d’un poil court et fin.

Stop (dépression fronto-nasale)

Marqué.

Region faciale

Truffe

Entièrement pigmentée d’une couleur assortie à la couleur de la robe.

Lèvres

Appliquées à plat contre les mâchoires, fermes et bien jointives au niveau des commissures. Le pourtour des lèvres est entièrement pigmenté d’une couleur assortie à la couleur de la robe.

Mâchoires/dents

Fermes et convergentes en direction du museau. Articulé en ciseaux régulier. Une denture complète est préférable.

Yeux

D’une couleur sombre assortie à la couleur de la robe. De taille moyenne, ronds, très écartés et pas trop saillants. Les paupières, bien pigmentées, épousent étroitement le globe oculaire.

Oreilles

Attachées en arrière de la tête, triangulaires, fermes, naturellement dressées, elles sont portées légèrement tournées sur les côtés.

Cou

La peau du cou est dépourvue de plis. Le cou est joliment incurvé, suffisamment long et forme un angle correct avec la tête et le corps.

Corps

Ligne du dessus

Droite et ferme.

Garrot

Légèrement sorti.

Dos

Court, droit et ferme.

Rein

Court , bien attaché.

Croupe

Légèrement oblique, suffisamment longue.

Poitrine

Ovale en coupe transversale. La hauteur de la poitrine représente 45 à 50% de la hauteur au garrot.

Ligne du dessous et ventre

Le ventre, légèrement levretté entre l’abdomen et les reins, se fond distinctement dans les flancs bien rentrés.

Queue

Attachée dans le prolongement du dos, elle est parfois coupée dans le pays d’origine. Lorsqu’elle n’est pas coupée, elle ne doit pas dépasser les jarrets. Ferme, elle va en s’amenuisant en direction de la pointe.

La queue est droite jusqu’au milieu et portée légèrement dressée. Elle se relève quand le chien est en mouvement, jusqu’à parfois se recourber en demi-cercle au-dessus du dos.

Membres

Membres anterieurs

Vue d’ensemble

Droits et parallèles vus de face et pas trop écartés.

Epaule

Musclée, bien relâchée et rapprochée de la poitrine.

Bras

Droit et musclé.

Coude

Droit et bien appliqué au corps ; tourné ni en-dedans, ni endehors.

Avant-bras

Assez fort, droit.

Métacarpe

Situé dans le prolongement de l’avant-bras vu de face. Fort et légèrement oblique vu de profil.

Pieds antérieurs

Ronds, fermes, avec des doigts bien cambrés et serrés et des ongles noirs.

Membres posterieurs

Vue d’ensemble

Musclés, avec de bonnes angulations vus de profil. Vu de l’arrière, l’individu doit être bien d’aplomb, avec des membres parallèles et pas trop écartés.

Cuisse

Suffisamment musclée.

Grasset (genou)

Bien angulé.

Jambe

Convenablement musclée.

Jarret

Bien angulé.

Métatarse

Fort et droit.

Pieds postérieurs

Légèrement ovales, fermes, avec des doigts cambrés et serrés et des ongles noirs.

Allures

Les angulations équilibrées des antérieurs et des postérieurs permettent des mouvements réguliers, fluides, parallèles et subtils. Il ne doit pas se dégager l’impression que l’individu « traîne les pieds ». Au trot, les foulées doivent bien couvrir le terrain.

Peau

La peau est tendue, solide, ferme, bien appliquée aux tissus sous-jacents et pigmentée d’une couleur assortie à la couleur de la robe.

Robe

Qualité du poil

  1. Court, brillant, bien couché et épais, il recouvre intégralement le corps sans laisser de plaques glabres. La tête est généralement recouverte d’un poil plus fin et plus court que sur le reste du corps.
  2. Modérément long, avec des franges au niveau des oreilles, des postérieurs et de la queue. Poil légèrement plus long sur la poitrine.

Couleur du poil

Noir, marron ou bleu avec des marques feu (marqué de fauve), y compris dans les versions diluées de ces robes (toutes les nuances sont autorisée, en allant des teintes très claires aux teintes très foncées). Pas de marques feu dans les robes jaune pâle (gène récessif) ou rouge intense (toutes nuances autorisées). Robes « merle » noir et feu ou marron et feu.

On privilégiera des marques feu intenses tirant sur le rouge, sauf dans le cas des variétés bleues dont les marques sont plus pâles pour des raisons génétiques.

Les marques feu sont situées au-dessus des yeux, sur les joues, la poitrine, les métacarpes et les pieds, ainsi que sur la face interne des postérieurs et sous la racine de la queue. Le poitrail présente deux marques feu en forme de triangles identiques bien distincts.

La truffe, le contour des yeux et le pourtour des lèvres doivent être pigmentés d’une couleur assortie à la couleur de la robe, de préférence dans une nuance plus foncée.

Taille et poids

Hauteur au garrot

Mâles et femelles : 21–23 cm (avec une tolérance de +/- 1cm).

Poids

Mâles et femelles : environ 2,6 kg (poids idéal).

Defauts

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

  • Individu oblong et court sur pattes.
  • Crâne étroit ou insuffisamment bombé.
  • Dépigmentation de la truffe.
  • Articulé asymétrique.
  • Incisive manquante.
  • Dos et reins légèrement voussés, dos mou.
  • Queue recourbée en permanence, ou pendant verticalement sur le côté, ou attachée bas.
  • Pieds légèrement en-dedans ou en-dehors.
  • Marques feu trop nombreuses et mal définies en tête, sur l’abdomen et sur la poitrine.
  • Marques feu parsemées de poils noirs.
  • Grande tache blanche sur la poitrine (plus de 1cm2).
  • Taches blanches sur les doigts.
  • Présence de bleu couvrant jusqu’à 50% de l’iris chez les sujets merle.
  • Sujets supérieurs à 24 cm ou inférieurs à 20 cm.

Defauts entrainant l’exclusion

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental.
  • Fontanelle ouverte.
  • Tête en forme de pomme. Museau trop court.
  • Prognathisme supérieur.
  • Plus de 4 dents manquantes (sauf P1 et M3), 2 incisives manquantes ou plus.
  • Yeux bleus ou « oiseau de proie » (jaune très clair).
  • Oreilles tombantes.
  • Dos et reins fortement arqués (voussés).
  • Plaques glabres n’importe où sur le corps.
  • Absence de marques feu en tête chez les individus marqués de fauve.
  • Grande tache blanche sur la poitrine (plus de 2cm2), taches blanches n’importe où sur le corps ou sur les membres.
  • Robe fortement charbonnée au point d’opacifier les marques feu.
  • Présence de bleu sur plus de 50% de l’iris chez les sujets merle.
  • Sujets supérieurs à 26 cm ou inférieurs à 18 cm.

N.b.

  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.
  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.